Centre de Méditation
Kadampa France

« Une expérience très enrichissante »

juin 2011 | Vivre au CMK France

Arrivée fin mars de Bordeaux, Lilia Mokeddem a rejoint la vingtaine de résidents du Centre de Méditation Kadampa. Elle nous partage ses impressions après deux mois au centre.

Qu’est-ce qui t’a décidé à venir vivre au CMK ?

J’arrivais à une étape dans ma vie où j’avais besoin de me poser et de me recentrer en m’éloignant des choses superficielles pour revenir à l’essentiel. Après réflexions, quelques retraites et week-end d’enseignements au CMK, des partages et échanges avec des résidents, j’ai décidé de venir m’installer ici pour faire un travail sur moi-même et aider les gens qui m’entourent.

Ce qui m’a également décidé, c’est un enseignement et une méditation sur la mort. C’était pendant le festival national au mois de décembre avec Guèn-la-Kunsang. Même si je l’avais déjà entendu plusieurs fois auparavant, cette fois-ci, cela a résonné très fort en moi. Cette prise de conscience, « il se peut que je meurs aujourd’hui » m’a ramenée à mes priorités et à l’essentiel.

Ce qui me plaît ici, c’est le cadre et la qualité de vie, c’est un endroit très propice à la méditation et à la découverte intérieure avec une bonne énergie. J’apprécie de pouvoir assister facilement aux activités spirituelles du centre, avoir des enseignements et un enseignant de qualité, et être dans une communauté inspirante.»

Comment ton entourage a réagi ?

Il a très bien réagi dans l’ensemble. Mes amis et les membres de ma famille étaient contents pour moi, ils pensaient que c’était une bonne décision que je prenais pour mon épanouissement. Ma mère m’a même aidé pour le déménagement. Elle est venue au centre et a bien apprécié son passage ici et la rencontre avec la communauté. En plus, une très bonne amie à elle connaît un enseignant de la tradition Kadampa. Ça a aussi contribué à la rassurer.

Tu prends plaisir à aider au fonctionnement du CMK. Comment aides-tu et qu’est-ce que cela t’apporte ?

J’aime pouvoir donner de mon temps pour le centre, en aidant à la cuisine, à l’accueil, à l’entretien des locaux,etc. Faire du bénévolat, rendre service aux gens et être à l’écoute de leurs besoins est une expérience bénéfique. Ça me permet de travailler ma motivation et développer des états d’esprits positifs comme l’amour, la patience etc. C’est une expérience très enrichissante tant sur le plan humain que spirituel.

À lire aussi…

Fiona, en séjour d’entraide

Comment as-tu découvert le CMK France ? J'étais en collocation au Mans, et, avec mon colocataire, on mettait en location une de nos chambres. Un moine a loué la chambre pour assister au festival international d'automne en 2015, qui avait lieu au CMK France. Sa...

lire plus