Centre de Méditation
Kadampa France

« J’adore travailler avec mes mains »

juillet 2012 | Autres

Responsable des ressources humaines dans une entreprise à Zürich, Eve a décidé de prendre un congé sabbatique de six mois et de partir à la découverte du bouddhisme. Première étape de son périple : le CMK France où elle en profite pour lire des livres et se ressourcer en faisant des activités manuelles.

Qu’est ce qui t’a motivé à venir un mois au CMK ?

Un mois ça peut paraître long pour une première. Mais en réalite, c’est court pour découvrir le bouddhisme et m’améliorer en français, les deux principaux objectifs de ce séjour. Je n’y connais presque rien au bouddhisme hormis quelques lectures et des discussions avec une amie qui fréquente le centre Kadampa à Zurich. Mais cela m’attire beaucoup. J’ai d’ailleurs été au Tibet et en Chine avec un guide qui connsaissait bien le bouddhisme et la culture tibétaine. Et après ce séjour au CMK France, je vais profiter d’un congé sans solde de 6 mois pour aller dans des pays bouddhistes (Mongolie, Népal, Vietnam).

Pourquoi le CMK France ?

C’est cette amie de Zürich qui m’a conseillé de chercher sur internet un centre kadampa en France et c’est là que je suis tombée sur le CMK. Je voulais un centre où je pouvais à la fois aider et être en retraite. Si on lit toute la journée, on risque de saturer. D’autre part, quand je voyage, je ne veux pas aller d’une place à l’autre comme un touriste classique. Je veux travailler, aider les gens sur place. Par exemple, en Mongolie, je vais vivre dans une famille. Donc j’étais très contente de venir un mois au CMK dans le cadre de la formule « Une vie pleine de sens ».

Que fais-tu de tes journées ?

Le matin, je me promène, je fais du jogging et je lis beaucoup de livres sur le bouddhisme. En Suisse, je ne prends pas le temps. Je travaille beaucoup. Je suis responsable des ressources humaines dans une entreprise de 130 personnes et ça me laisse peu de temps libre. Bien sûr, je peux lire un peu mais c’est le soir quand je suis très fatiguée : je lis 2 pages, je trouve cela super et je m’endors. De plus à Zürich, j’ai beaucoup plus de distractions. Ici, je suis entourée de personnes qui pratiquent le bouddhisme et peuvent m’aider dans mon apprentissage. Je n’aurais pas la même qualité d’étude à la maison.

L’après-midi j’aide le centre (14h à 17h). Ce que je préfère ? J’aime toutes les activités que je fais ici : tondre la pelouse, aider en cuisine, repasser,etc. Je fais quelque chose avec mes mains, c’est super. J’aime mon travail en Suisse mais je suis toute la journée devant un ordinateur à travailler avec ma tête. Donc ça me plaît beaucoup d’avoir des activités manuelles.

Qu’as-tu appris pour le moment au niveau spirituel ?

J’ai vraiment beaucoup aimé le livre Huit étapes vers le bonheur. J’ai emporté avec moi des livres écrits par d’autres auteurs que Guéshé Kelsang Gyatso mais dans ces livres les thèmes sont moins détaillés. Huit étapes vers le bonheur est un très bon livre pour une novice comme moi. C’est très bien expliqué. Dans les autres, c’était plus compliqué. La lecture de ce livre m’a incité à observer mon esprit et à voir là où j’en étais par rapport à chacune de ces huit étapes. C’est facile à comprendre intellectuellement mais après quand tu décides de mettre en pratique, tu réalises que c’est plus difficile que tu ne le pensais. Surtout si tu es avec des personnes avec lesquelles tu as peu d’affinités, à ce moment-là tu réalises que le travail commence pour toi…

À lire aussi…

Fiona, en séjour d’entraide

Comment as-tu découvert le CMK France ? J'étais en collocation au Mans, et, avec mon colocataire, on mettait en location une de nos chambres. Un moine a loué la chambre pour assister au festival international d'automne en 2015, qui avait lieu au CMK France. Sa...

lire plus